Selon le site nigérian naij.com, la célèbre école flottante de Makoko conçue par l'architecte nigérian Kunle Adeyemi de NLE Architecture, s'est effondrée à la suite de fortes pluies qui se sont abattues sur la ville de Lagos. Comme on peut le voir sur la photographie le toit, posé sur le socle flottant de l'édifice composé de 256 tonneaux plastique, est en grande partie encore intact mais tout le reste s'est écroulé.

Les causes de cette catastrophe restent encore inconnues. On ne sait pas exactement comment la pluie a pu provoqué un tel effondrement. Il est également difficile de confirmer si la cause n'est pas humaine. L'école, réalisée sur pilotis et sur la Lagune de Lagos, a été conçue pour accueillir une centaine d'élèves et leurs enseignants.
Dans tous les cas, l'effondrement de l'école portera un coup dur à l'agence NLE et l'ensemble de la profession de l'architecture. Car, il y a une semaine, l'agence dirigée par l'architecte Kunle Adeyemi recevait le Lion d'Argent à la Biennale de Venise 2016 pour son exposition sur la base de la structure flottante de l'édifice. Le jury a qualifié la conception d' "une démonstration puissante, que ce soit à Lagos ou à Venise, que l'architecture est à la fois emblématique et pragmatique, et peut amplifier l'importance de l'éducation."

 

 

 

Publié dans Articles

 

 

 

Diébédo Francis Kéré (Burkina-Faso)

Natif de Gando dans la province du Boulgou, Francis Diébédo Kéré fait partie de cette génération d'architectes africains qui exercent au sein de plusieurs mondes culturels, plusieurs géographies. Son parcours l'a mené du Burkina Faso, où il a grandi et fut charpentier, à l'Allemagne où il est devenu architecte. Aujourd'hui, depuis son agence installée à Berlin qui réunit huit personnes, il construit non seulement au Burkina mais en Suisse, au Mali, en Chine, au Togo ou en Espagne : Il collabore actuellement avec le metteur en scène Christoph Schlingensief au projet Festspielhaus Afrika. Une salle d'opéra qui est construite à quelques kilomètres de Ouagadougou, plus précisément à Loango. Il a remis les clés pour l´inauguration du musée de l´architecture en terre de Mopti. Il a mené de mains de maître le projet de construction du parc national du Mali à Bamako. Il a inauguré récemment au Togo, le Centre de formation de Dapaong qui est en chantier depuis l’automne 2010. Au Yémen, un prototype de bâtiment scolaire fondé sur des critères bioclimatiques fût déjà réalisé.

Plus d'infos, clickez ici 

David Adjaye OBE, (Ghana)

Né en 1966 à Dar Es Salam en Tanzanie où son père était un diplomate ghanéen, est un architecte britano-ghanéen.

Il fit des stages dans les cabinets d'architecte de David Chipperfield et Eduardo Souto De Moura, et devint diplômé en 1993 du Royal College of Art. La même année il gagne la médaille d'argent du Royal Institute of British Architects (RIBA). Il ouvre sa propre agence en 1994 portant le nom de Adjaye Architects.

Il vit et travaille à Londres, et sa réputation est d'ordre international. Ses bureaux se trouvent au nord de Londres.

En 2006 sa bibliothèque Whitechapel Idea Store à Londres est nommée pour le prix Stirling. Il a aussi collaboré avec l'artiste Olafur Eliasson pour l'installation lumineuse : « Your black horizon » (Votre horizon noir) à la biennale de Venise. Il a travaillé avec Chris Ofili pour créer une ambiance propice à l'exposition de la série de peintures de l'artiste The Upper Room, maintenant à la Tate Britain.

Plus d'infos, clickez ici

 

 

Imaad Rahmouni, (Maroc)

En 1999, après une première expérience auprès de Philippe Starck, Rahmouni crée sa propre agence à Paris. L’agence a également ouvert un bureau à Marrakech, en 2005. Au départ, ils étaient six. Aujourd’hui, emploie une vingtaine de designers, architectes et graphistes originaires de 16 pays différents.

Il a conçu des bars branchés à Paris et à Londres, aménagé des tours à Tokyo et à Bangkok, érigé des hôtels au Maroc, en Espagne et en Tunisie. Mais, curieusement, l’architecte algérien Imaad Rahmouni, qui mène cette brillante carrière internationale, n’a rien construit dans son pays natal, quitté en 1990.

 

 

Plus d'infos, clikez ici 

 Rachid Andaloussi, (Maroc)

Après un diplôme de l’école d’architecture de Paris, il rentre au Maroc en 1986 et ouvre son propre cabinet. Passionné par Casablanca, connue pour ses immeubles Arts déco, il travaille aux côtés de Driss Benhima. En 1995, il participe à la fondation de Casamémoire, une association dont le but est de sensibiliser à la préservation et à la restauration du patrimoine urbanistique du XXe siècle.

Son amour et sa parfaite connaissance de la ville lui ont permis de remporter, avec le presti­gieux architecte français Christian de Portzamparc, le concours international pour la construction de CasaArt, le plus grand théâtre d’Afrique et du monde arabe à Casablanca.

Plus d'infos, clikez ici 

 Kunle Adeyemi (Nigéria)

Né le 7 Avril 1976, Adeyemi est un architecte nigérian, urbaniste et chercheur créatif. Adeyemi est le fondateur et directeur de Nlé, basée à Amsterdam aux Pays-Bas.  Nlé est une agence d'architecture, de design et d'urbanisme. Adeyemi a étudié à l'Université de Lagos au Nigéria et l'Université de Princeton dans le New Jersey, aux États-Unis. Avant de d’ouvrir sa propre agence aux Pays-Bas, il a travaillé près de dix ans à l'Office for Metropolitan Architecture (OMA) de Rem Koolhaas. Adeyemi travaille actuellement sur un projet urbain lacustre au Nigéria, Makoko Floating School.

Plus d'infos, clikez ici 

 

Romarick ATOKE | AFRIKArchi

 

 

 

Publié dans Articles