Articles

Articles

COMMUNIQUEZ dans le magazine AFRIKArchi en réservant dès maintenant votre emplacement, ou CONTRIBUEZ à sa rédaction en publiant vos articles.
 
Ce magazine trimestriel, s'adresse à tous, professionnels, étudiants comme amateurs, 
passionnés par les domaines tels que l'Architecture, la Construction, l’Urbanisme, 
le Développement durable, l'Investissement immobilier en Afrique.
 

Contactez la Rédaction d'AFRIKArchi Magazine :
Tél : +33 (0)6 26 57 41 60 | (0)1 37 19 95
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.magazine.afrikarchi.com
Dans le cadre du 8e Forum des Jeunes, organisé du 29 au 30 Octobre 2013 par l'UNESCO, AFRIKArchi a le privilège d'intervenir durant l'atelier mis en place par l'African Business Club (ABC) le Jeudi 31 Octobre à 9h et qui a pour thème "Entrepreunariat social : les clés de la réussite".
Nous vous invitons à cet atelier qui s'annonce très enrichissant et intéressant, puisqu'il vous sera présenté les stratégies à mettre en place pour mener à bien vos projets ainsi que des retours d'expérience.
 
- Thème :  « Entrepreneuriat social : les clés de la réussite »
- Intervenants : AFRIKArchi | L’AFRIQUE DES IDEES | PIAMM TECHNOLOGIES | ABC
- Heure : 9h à 13h,
Deux ateliers de 2h en français puis en anglais (9h-11h puis 11h-13h)
- Lieu :  UNESCO - Siège social, 7 Rue Fontenoy 75007 Paris.
 
AFRIKArchi, par la voix de son Président Fondateur, Romarick ATOKE, interviendra sur le retour d'expérience concernant la mise en place d'AFRIKArchi ainsi que les aboutissements de ses actions.
 
L'atelier est organisé en 4 parties:
- Présentation d'une démarche simplifiée
- Les outils adaptés à la gestion de projet
- Cas pratiques: Réflexion en petits groupes sur des projets provenant de l'UNESCO
- Retours d'expériences.

Pour participer, Veuillez vous inscrire ici
 
!! Rendez-vous donc le Jeudi 31 Octobre à 9h !!

 

 

 

AFRIKArchi était invitée le 18 Octobre 2013 sur le plateau de l'émission +D'AFRIQUE de Canal +.
Romarick ATOKE, Président Fondateur d'AFRIKArchi partageait le plateau avec Moustapha Naham et toute l'équipe de l'émission.

 

 
Vous avez raté l'émission en direct, suivez son intégralité en ligne, en cliquant ici.
Pour regarder le passage du Président d'AFRIKArchi, cliquez sur la vidéo ci-dessous.
 
Photo (g.à.d) : Mamane, Mustafa Naham, Bibi Tanga, Rokiata Ouédraogo,
Romarick Atoke (Président Fondateur AFRIKArchi), Adama Paris, Maryse Ewanjé-Epée.

 

 

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

 

 

 

 

Dans la région du grand Accra, au Ghana, Rlg Communications bâtit un parc technologique d'excellence... et un nouveau modèle de développement.

 

Le 3 mars 2013, le président John Dramani Mahama donnait le coup d’envoi du projet le plus ambitieux jamais lancé dans son pays. Difficile d’imaginer que le vaste terrain vague de Prampam (plus de 3,6 km2), encore envahi de margousiers, accueillera d’ici à 2016 l’un des technoparcs les plus modernes du continent. C’est pourtant là, à une demi-heure en voiture de l’ouest d’Accra, à proximité du port et de l’aéroport international, que vont émerger les hauts immeubles de verre de Hope City, parc technologique dont la vocation est simple : "Il sera le centre de référence en technologies de l’information et de la communication [TIC] sur le continent", selon son promoteur, Roland Agambire, homme d’affaires de 39 ans, PDG d’AGAMS Group et directeur général de sa filiale, Rlg Communications, l’un des premiers assembleurs et distributeurs africains de matériel informatique (téléphones, PC, tablettes…).

 

Hope-City © OBR

 

Sur les plans et les dessins d’architectes, Hope City – "cité de l’espoir", qui est en fait l’acronyme de Home, Office, People & Environment – semble sortie de l’imagination d’un auteur de roman d’anticipation. Ses lignes futuristes ont pourtant été inspirées à son concepteur, le cabinet d’architecture italien Open Building Research (OBR), par les maisons traditionnelles des provinces septentrionales du Ghana. Véritable ruche dimensionnée pour accueillir 50 000 emplois (300 000 à terme), le cœur de Hope City sera constitué de 6 tours de différentes hauteurs, dont la plus haute (75 étages), qui culminera à 270 mètres, sera l’immeuble le plus élevé du continent. Elles seront installées en cercle, autour d’un jardin planté sur trois niveaux, et reliées par des passerelles lumineuses. "Nous avons conçu ce projet comme une ville verticale dont les différents éléments sont interconnectés pour favoriser les échanges et les rencontres", explique l’architecte Paolo Brescia, qui a également veillé à réduire au minimum l’empreinte carbone de l’ensemble.

 

 

Hope-City © DR

 

Réalité !

 

Pendant ouest-africain du projet Konza Technology City (surnommé African Silicon Savannah), dévoilé en janvier par les autorités kényanes et qui devrait aussi être achevé pour 2030, le technoparc Hope City accueillera des bureaux, des galeries marchandes, des centres de loisirs, une université, un hôpital et, surtout, un centre de formation, de recherche et développement (R&D) et d’affaires entièrement consacré aux nouvelles technologies, ainsi que des unités d’assemblage de matériel informatique. "Ce qui manque aujourd’hui en Afrique, c’est un endroit où il est possible de concevoir et de produire du matériel informatique et des logiciels en s’appuyant sur un centre de R&D digne de ce nom, capable d’attirer les développeurs les plus compétents de la planète", explique Roland Agambire.

 

Commanditaire du projet et déjà propriétaire du site, Rlg Communications participe à hauteur de 30 % aux 10 milliards de dollars (environ 7 milliards d’euros) nécessaires à la réalisation de cette métropole technologique. "D’autres investisseurs ont déjà répondu à l’appel", rassure Roland Agambire, parmi lesquels Microsoft, dont le vice-président, Ali Faramawy, était présent lors de la cérémonie de mars, de même qu’une forte délégation de décideurs politiques et économiques nigérians. Les espoirs générés par le projet sont à la hauteur des investissements et dépassent largement les frontières du Ghana. "Il doit permettre de faire émerger les nouveaux talents, de rassembler les compétences nécessaires pour favoriser une révolution technologique qui s’étendra au reste de l’Afrique", veut croire Florence Toffa, directrice de Mobile Web Ghana. "Notre objectif est que, d’ici à trois ans, Hope City soit devenue une réalité, martèle Roland Agambire, pour montrer au monde entier que l’Afrique dispose des moyens pour réaliser ses rêves." Même les plus fous.

 

 

 

Source : Jeune Afrique Economie

 

 

 

 

Retrouvez en ligne, l'intervention dans l'émission 100%ECO | Télésud TV de Romarick ATOKE, Président Fondateur AFRIKArchi & Directeur de Global Archiconsult, sur le thème "L'Afrique des mégalopoles". [à partir de 46:06mns]

Ont été abordé les objectifs de l'Association AFRIKArchi, notamment sur le Concours ARCHIGENIEUR AFRIQUE 2013, mais aussi le projet Le Grand Cotonou, initié par Global Archiconsult.


100 % ECO du 141013 by telesud

 

 

 

Après sa participation dans l'émission 100%ECO de Télésud TV, retrouvez AFRIKArchi par la voix de son Président Fondateur, Romarick ATOKE, dans l'émission +D'Afrique de Canal + le Vendredi 18 Octobre à 20H30 UTC/GMT.

 


Ne ratez pas cette émission dans laquelle le président parle du Concours ARCHIGENIEUR AFRIQUE 2013 ainsi que les autres projets de l'Association.

 

 

 

 

Thème : « Concevoir ou réhabiliter un marché en milieu urbain en Afrique ».

Ce concours est né de la volonté d’encourager, de stimuler et de récompenser la créativité et l’inventivité des talents d’aujourd’hui et de demain. A travers celui-ci, nous souhaitons donner aux étudiants et professionnels l’opportunité de découvrir et d’apprécier les possibilités architecturales et techniques, de cultiver l’inspiration et la créativité.
Nous cherchons également à diffuser une image positive et dynamique de l’utilisation des matériaux locaux africains utilisés dans la construction, ainsi que d’inciter à la prise en compte des enjeux liés au développement durable.
Le Règlement est téléchargeable sur le site internet d'AFRIKArchi ICI.

Le concours est gratuit et ouvert aux étudiants inscrits dans des écoles ou universités d’architecture, d’urbanisme ou d’ingénieurs (et domaines connexes) pour l’année 2013-2014, africains ou non. Il est également ouvert aux jeunes professionnels, diplômés entre 2010 et 2013.

Les candidats peuvent participer seuls ou en équipes de maximum quatre (04) personnes. Les étudiants et jeunes professionnels d’une nationalité non africaine peuvent participer au concours à condition que le chef d’équipe soit d’origine africaine ou issu de la diaspora.
Les inscriptions sont possibles jusqu'au 30 Novembre 2013 sur la page web dédiée de notre site www.afrikarchi.com/afrikarchinetwork
Pour plus d'informations, référez-vous au règlement du concours (ci-dessus), au Dossier de presse disponible ici, ou ecrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
vendredi, 27 septembre 2013 12:14

AFRIKArchi Magazine #1 in English is now online

 

 

 

The so awaited AFRIKArchi Magazine #1 in english is now online. We sincerely hope that you will have as much pleasure to discover this Magazine as we had to make it.

AFRIKArchi Magazine is for everyone, professionals, students and amateurs, passionate by areas such as architecture, construction, renewable energies, sustainable development, real estate investment and law and design. Published in French and English, the magazine can be viewed and downloaded free of charge on www.magazine.afrikarchi.com.

Read, Download and Share!

 

 

 

 

 

 

 

La ville de Rabat se prépare à accueillir le second Sommet Mondial des dirigeants locaux et régionaux et le 4ème Congrès du CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique) du 1er au 4 octobre 2013. Cet événement coïncide avec le centenaire du mouvement municipal à travers le monde et les organisateurs souhaitent en faire un moment de partage et de rencontre entre l’Afrique et le reste du monde.

 

Les thèmes comme l’amélioration de la qualité de vie, la gestion de la diversité, la solidarité entre les territoires ou encore la maîtrise de l’avenir urbain marqueront les débats et échanges qui auront lieu lors du congrès. 

 

Le Congrès de Rabat devra permettre aux élus locaux et régionaux, aux techniciens, aux partenaires institutionnels associés à l’événement et à tous les participants de prendre part aux travaux qui seront lancés à cette occasion sur le devenir des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) après leur terme en 2015 et la mise en place d’un nouvel agenda urbain mondial dans le cadre d’Habitat III en 2016.

 


 

 

En juillet 2012, l’UNESCO a inscrit la ville de Rabat sur la liste du Patrimoine Mondial. Forte de ce statut, la capitale du Maroc saura accueillir les participants dans l’esprit de la tradition d’hospitalité marocaine.

 

  • - Le Sommet Mondial se déroulera du 1 au 4 Octobre 2013 à Rabat au Maroc

  • - Pour la première fois dans l’histoire,  le continent africain est l’hôte d’un Congrès Mondial de CGLU

  • - Le Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux sera le 4ème Congrès de CGLU après le Congrès Fondateur à Paris en 2004, le Sommet de Jeju en 2007 et le 3ème Congrès à Mexico en 2010

  • - Le Sommet est organisé par CGLU et accueilli par la Ville de Rabat et le Gouvernement du Maroc

  • - Le Sommet Mondial sera l’occasion de célébrer le centenaire du mouvement municipal international né en 1913

  • - Près de 3000 participants de plus de 100 pays, dirigeants locaux et régionaux, représentants des organisations internationales et des institutions financières, partenaires de la société civile et du secteur public et privé sont attendus au Sommet

  • - Il s’agit du plus grand rassemblement d’élus locaux et régionaux dans le monde

  • - Le thème du Sommet sera « Imaginer la Société, Construire la Démocratie », incluant des thématiques comme l’amélioration de la qualité de vie, la gestion de la diversité, la nouvelle gouvernance et les changements et la solidarité entre les territoires

  • - 1 plénière introductive, 4 tables rondes thématiques, 2 plénières stratégiques, 12 sessions parallèles, une plénière finale et plusieurs événements parallèles constitueront le cœur des débats et des échanges

  • - Un Bureau Exécutif, un Conseil Mondial et une Assemblée Générale, qui composent les instances statutaires du Congrès de CGLU, définiront les priorités stratégiques de l’Organisation Mondiale pour les trois prochaines années

  • - Salon des expositions "Rabat Expo" : Un grand espace sera dédié à un salon composé de plusieurs pavillons qui accueilleront les partenaires comme les bailleurs de fonds, les organisations internationales, le secteur privé et des associations de la société civile. Dans ce salon, des espaces seront réservés pour des interventions courtes, des événements parallèles et pour présenter des expériences et des projets innovants.

 + d'informations : http://www.rabat2013.uclg.org/fr

 

 

Romarick ATOKE

 



 

 

 

 

 

 

Page 4 sur 7