samedi, 12 janvier 2013 00:46

Comprendre comment marche l'isolation acoustique

Évaluer cet élément
(2 Votes)

 

 

 

La qualité acoustique d’une construction dépend des choix faits lors de la conception et de la réalisation du bâtiment. Ces choix concernent principalement l’emplacement du bâtiment, l’organisation du volume intérieur, les parois séparatives (murs et planchers) ainsi que les équipements individuels et collectifs. Des solutions d’isolation et de mise en œuvre permettent de réduire les effets du bruit, considéré comme une pollution, notamment dans les logements.

 

Notions élémentaires 

Le son est une sensation auditive engendrée par une onde acoustique qui est transmise à l’oreille (a). Le bruit, souvent associé à la notion de gêne, est le mélange complexe de sons de fréquences différentes. 
L’échelle des bruits (b) est comprise entre 0 décibels (dB) (seuil d’audibilité pour l’oreille humaine) et 120 dB (seuil de douleur).
 

 

Structure interne de l’oreille

 

 

 

Échelle des bruits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source des bruits dans les habitations

Sont distingués les bruits aériens (extérieurs ou intérieurs), les bruits d’impact (bruits solidiens) et les bruits d’équipements (qui peuvent être aériens ou d’impact).

 

 

 

Emplacement du bâtiment

 

La protection contre les bruits aériens extérieurs peut être assurée par la position des pièces à vivre du bâtiment par rapport à la nuisance (a) ou par un obstacle interposé (b) : écran antibruit ou bâtiment peu sensible au bruit.

 

 

Transmission des bruits

 

Deux catégories de bruit sont distinguées :
- les bruits aériens dont le milieu de propagation est l’air (voix, musique, voiture, etc.) ;
- les bruits solidiens dont le milieu de propagation est un solide (pas, chute d’objet, etc.).

La transmission de ces bruits peut être directe ou indirecte (transmissions latérales ou parasites).

 

 

 

 

Protections

 

L’isolation acoustique permet de réduire la transmission de l’énergie depuis les sources qui la produisent jusqu’aux lieux qui doivent être protégés.

 

 

 

 

 

 

Protection contre les bruits d'équipements

 

Les bruits d’équipements ont souvent deux origines : aérienne du fait du rayonnement de la carcasse de l’appareil, et solidienne à cause des vibrations transmises aux autres pièces du bâtiment par ses points de contact ou ses fixations (ventilation, coup de bélier, etc.).

L’amélioration acoustique peut être obtenue en respectant les précautions suivantes : 
- limitation de la pression d’eau ;
- désolidarisation des appareils sanitaires ;
- fixation souple des canalisations ;
- traitement des cages d’ascenseur ;
- fixation des moteurs à l’aide de silentblocs, etc.

 

 

Isolation acoustique d’un ascenseur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traitement d’une canalisation

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruits dus à la ventilation

 

 

 

Cette technique est extraite de l’ouvrage La Construction : comment ça marche ? de U. Bouteveille, édité aux Éditions du Moniteur. Vous pouvez vous le procurez en cliquant  ici.

 

Source : lemoniteur.fr