mercredi, 26 décembre 2012 03:15

Le rôle de l’Architecture dans la société

Évaluer cet élément
(12 Votes)

 

Avant toute intention à comprendre le rôle que joue l’architecture dans notre société, nous devons d’abord comprendre la dite société. Contrairement à la conviction populaire et a l’assomption ancrée dans la mémoire collective, la société n’a pas toujours connut l’organisation que l’on lui attribue inconsciemment aujourd’hui. Pardi,  “Ce qui d’emblée sépare l’architecte le plus incompétent de l’abeille la plus parfaite, c’est que l’architecte a d’abord édifié une cellule dans sa tête avant de la construire dans la cire” Karl Marx. Ma thèse est la suivante,  Même la société la plus primitive et incompétente,  a d’abord dû être conceptualisée avant d’être mécanisée. Une logique, un ordre lui a forcément été au préalable attribué, On peut donc aisément conclure que l’homme ne se définit pas juste comme un animal social, mais aussi comme un animal qui définit son social. 

 

Alors, qu’Est-ce que la société?

Ma thèse étant clarifiée, définir adroitement la société nous emmènerais à voyager jusqu’à la genèse de cette dernière. Etant donné que la société est un mécanisme définit par un animal capable de conceptualiser, qu’elle a donc put être le premier concept social? “SURVIVRE” en plusieurs mots, “manger, se protéger, se réchauffer, socialiser” Et alors, “l’homo-erectus dit: que le feu soit, et le feu fut” la genèse de la société, la genèse de l’architecture. Le feu définit un espace de chaleur limité par le froid, il cuit les aliments et raffine ainsi la qualité de vie, le feu fait fuir des potentiels prédateurs, le feu crée une plateforme de réunion social qui joue les rôles “d’un salon, d‘un bar, d‘un restaurant, d‘une bibliothèque,”. Le feu invente ainsi le jour de sa maîtrise   un espace qui jumelle tous les attributs d’une maison tell que nous la connaissons aujourd'hui “une cuisine, chambre, un salon,” ce feu crée en même temps tous les attributs que l’on crédite a une  ville telle que nous la connaissons aujourd’hui, “un centre culturelle, un restaurant, un spectacle, une école, un lounge.  Si l’on sait tous aujourd’hui que l’Architecture est l’harmonie entre le besoin, la volonté et l’espace, pourquoi ne pas conclure que le première architecte est un homo-erectus? Alors cela m’emmène a me poser la question de savoir, qui est venu en premier? L’Œuf ou la poule? L’architecte ou la société? La société commence-t-elle quand on vit en groupe? Ou quand l‘on conçoit/réalise comment vivre en groupe?

 

Alors quel est le rôle de l’Architecture dans la société? L’architecte est l’organisateur, le maître  le topographe/sociographe  de la société et le dictateur des mœurs avenir. L’architecte observe et prend en compte les besoins du moment, et suggère à la suite une potentielle volonté collective biaisée d’une opinion subjective. Le travail de l’architecte tourne et tournera  toujours autour de la conception de l’homo-erectus  qui a été le premier à maitriser le feu, “comment se protéger? Comment se réconforter (la chaleur, le salon, la chambre, la place sociale), comment se nourrir? L’architecte définit des espaces qui suggères comment il pense que se protéger doit être, se conforter doit être, se nourrir doit être, bien sûr en prenant en compte l’opinion collective.  On peut donc aussi voir l’architecture comme un débat culturel gelé dans l’espace et les formes.

 

L’organisation des espaces d’une maison, d’un cinéma, d’un jardin, d‘une ville, d‘un pays, d‘un continent, etc. A la force de prédéfinir comment un individu peut potentiellement percevoir son environnent. Leonard De Vinci, grand architecte de son temps a dit, “Toute ta connaissance a pour origine ta perception”,  Sachant que l’organisation spatial influence l’humeur d’un individu, et que l’humeur à son tour influence comment tu apprends, et que ce que tu apprends aujourd’hui deviendra ta connaissance de demain, on peut donc trouver là que l’architecte est a la base de l’influence culturelle, de l’évolution des mœurs de cette dernière, le volant de sa trajectoire.

 

Il est souvent dit que l’habit ne fait pas le moine, mais l’ont sais tous que la premier impression compte toujours sur l’opinion que l’on se fait de quelqu’un. N’est-ce donc pas aussi vrai pour les civilisations? Pourquoi Est-ce que l’ancienne Egypte est-elle temps plus respecté que le royaume de la Mésopotamie par l’histoire? Ou encore l’ancienne Grèce ou Italie respecté  par le reste de l‘Europe? Son architecture. Une bonne architecture sous-entend une bonne organisation, une bonne organisation connote un plus grand feu, un plus grand feu agrandit l’espace définit par la chaleur et suggère un développement en terme numérique et technologique du groupe,  et augmente ainsi la puissance du centre de gravité de cette dernier.

 

Une société sans architecture, est une société faible, influençable,  jouant le rôle d’une petite planète tergiversant sur elle-même et autour d’une société voisine plus puissante, plus grosse, plus forte, plus massive, pour ne pas être avalé par cette dernière qui elle joue ici le rôle d’une étoile, d’une source de chaleur et de sécurité.  La question que j’ai envie de me poser aujourd’hui est “COMMENT INTRODUIRE L’ARCHITECTURE EN AFRIQUE?”.

 

 

Brice M. KEMAJOU