mardi, 24 novembre 2015 23:22

Foster + Partners choisi pour transformer les bidonvilles de Caire sans expulsion de masse Spécial

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Plan directeur "Maestro Triangle", Forster + Partners Plan directeur "Maestro Triangle", Forster + Partners

 

 

 

 

Foster + Partners, une des principales agences d’architecture britannique, a remporté un concours pour réaliser le plan directeur de la transformation d'un bidonville notoire dans le centre du Caire en Egypte.L'agence présente son plan pour le quartier de Maspero Triangle, où vivent environ 12.000 personnes. Le plan directeur proposé, apportera un développement commercial pour la région sans une expulsion de masse des habitants.
 
« Nous croyons que cela est une excellente occasion de transformer la vie des gens qui vivent dans ce quartier », Grant Brooker - Foster + Partners.
 
Il a affirmé que le plan serait un point de référence pour la régénération urbaine dans le reste de l'Egypte, où, selon des responsables, 40 millions de personnes vivent dans des établissements informels - un peu moins de la moitié de la population égyptienne (90 millions).
 
Le concours a été piloté par le nouveau Ministère pour la rénovation urbaine et les établissements informels de l'Etat d'Egypte, qui a été créé en 2014. La ministre en charge dudit ministère, Laila Iskandar Rashed, a déclaré à une conférence de l'ONU en Mars que la transformation de Maspero faisait partie d'une nouvelle politique du gouvernement de régénérer les zones urbaines sans les expulsions massives comme dans le passé.
 
« C'est une approche fondée sur les droits », dit-elle, en ajoutant qu'en retour pour recevoir les droits de propriété, les résidents sont amenés dans un nouveau système de l'impôt foncier, contribuant ainsi compenser en partie les coûts de construction de nouveaux logements et de commodités. Foster + Partners a déclaré que Maspero Triangle, situé sur les rives du Nil, se caractérise par son tissu urbain dense.
 
Le plan directeur érigé sur 35ha va introduire de nouveaux espaces résidentiels, commerciaux et bien d'autres équipements. Une grande partie sera consacrée au relogement de la population à faible revenu dans la même zone et en conservant son caractère et les attributs spatiaux. Le projet est envisagé comme une combinaison d'initiative publique avec le soutien de l'investissement privé pour produire un système de régénération urbaine viable.
 
Basé sur les valeurs foncières, le plan directeur prévoit des espaces commerciaux et résidentiels le long du bord de la rivière, tandis que les bâtiments à usage mixte et les espaces communautaires ouverts occupent le noyau plus privé, central. Foster + Partners affirme que cela permettra aux gens qui vivent et travaillent là maintenant de continuer à le faire. Les nouveaux bureaux et espaces commerciaux sur les bords du site permettront de créer de l'emploi.
 
« La première phase sera de remplir les espaces vides dans le quartier de verdure. Ensuite, les parties des zones résidentielles et commerciales seront construites selon un modèle de développement durable », souligne Foster + Partners.
Un espace central ouvert au cœur du quartier sera disponible pour des événements communautaires. Le règlement hiérarchise le trafic piétonnier avec des rues étroites, ombragées. Il se connecte également sur le Nil dans le quartier de Zamalek par une passerelle. Au pied du pont, il ya le « Lagoon », où sont prévus des cafés, restaurants et boutiques, qui selon Foster + Partners seront une destination de loisirs hautement prisé.
 
« Nous croyons que cela est une excellente occasion de transformer la vie des gens qui vivent dans ce quartier. Un moyen de soutenir le domaine public dynamique en leur offrant plus d'espaces communautaires écologiques et un meilleur endroit pour vivre et travailler, tout en créant de nouveaux espaces de bureaux, de commerces et de résidences », déclare Grant Brooker, directeur principal associé chez Foster + Partners.
 
 
Romarick ATOKE