samedi, 19 septembre 2015 11:25

Les inscriptions au Concours international ARCHIGENIEUR AFRIQUE 2015 sont lancées Spécial

Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Concevoir ou réhabiliter un espace public en milieu urbain en Afrique » – voilà le thème de la troisième édition du Concours International ARCHIGENIEUR AFRIQUE | Inscriptions ici


Dans la continuité des deux précédentes éditions, portant alors sur le logement collectif puis le marché, il est proposé de développer un projet architectural et/ou urbain autour de la notion d’espace public. Ce thème revêt une dimension partagée de l’espace, qui devient alors propice à des usages variés, favorables à une meilleure qualité de vie en ville.


C’est l’occasion de penser des espaces qui permettent le développement d’une vie de quartier, des lieux d’échange, de convivialité, de lien social. Par cette thématique, il s’agit également d’ouvrir sur une variété de situations urbaines et d’échelles propices à une diversité d’interventions, prenant en compte les usages de l’espace, les flux, la maîtrise des ambiances, le rapport à la rue et aux bâtis environnants, la présence du végétal, le rapport au paysage. Il est ainsi proposé de créer ou repenser un espace qui peut aller d’une petite place de quartier, au croisement de quelques rues, à la question du rapport au paysage environnant d’une métropole africaine. Nous proposons donc, à l’occasion de ce concours, d’identifier un espace public faisant preuve de dysfonctionnement ou manquant au sein d’un quartier, en développant un projet architectural et urbain ancré dans un contexte social, économique, politique, environnemental. L’accent devra ainsi être mis sur la caractéristique durable du projet, en mettant en avant l’usage de matériaux locaux et d’une énergie propre.


La conférence de presse et le lancement du concours sont prévus le Jeudi 8 Octobre 2015 à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine - Palais de Chaillot à Paris | Accès : 7, avenue Albert de Mun - 75 116 Paris | Métro Trocadéro ou Iéna.


Le jury international de cette troisième édition est présidé par Rachid ANDALOUSSI, Architecte marocain & Président de Casamémoire.


Les participants pourront s’inscrire jusqu’au 30 Novembre 2015 directement sur le site internet www.afrikarchi.com/concours. Une seule et unique inscription est demandée par équipe.


Pour le rendu de projet, il sera requis la réalisation de plans de situation, de masse, de coupes et façades, de perspectives, de détails constructifs et tous autres documents permettant la compréhension du projet, tout en tenant compte du contexte, des matériaux, les codes couleur, de l’environnement et des critères écologiques.


Ajouté à ces documents, il sera également demandé aux équipes un texte dactylographié dans lequel ils justifieront leurs choix (localisation, site du projet, matériaux, ...). Il sera aussi demandé aux participants de privilégier les matériaux locaux utilisés dans la construction en Afrique, notamment ceux utilisés dans le pays de localisation de leur projet.


Nous invitons les participants à consulter le règlement détaillé du concours, qui sera mis en ligne dès le lancement sur le site internet d'AFRIKArchi et celui du Concours International ARCHIGENIEUR AFRIQUE 2015.


Ce concours est né de la volonté de soutenir et d’amplifier l’enseignement ainsi que la pratique de l’Architecture, de l’Urbanisme, du Génie-Civil, du Design en Afrique, de faire naître et diffuser une image positive et dynamique des matériaux locaux africains utilisés dans la construction, de cultiver l’inspiration et la créativité, de donner aux acteurs des domaines précités l’opportunité de découvrir et d’apprécier les multiples possibilités architecturales et techniques.


L'ambition d'AFRIKArchi à travers ce concours est d’encourager, stimuler et récompenser la créativité et l’inventivité des talents d’aujourd’hui et de demain, notamment ceux de l’Afrique. Il est gratuit et ouvert aux étudiants inscrits dans des écoles et universités, ainsi qu’aux jeunes professionnels ayant moins de 35 ans. Les candidats pourront participer seuls ou en équipe de quatre, maximum. Compte tenu des enjeux multiples dont regorge le concours, il s’annonce à nouveau un motif de fierté Africaine.