Articles taggés avec: Références Africaines

Références Africaines

on lundi, 03 décembre 2012.

 

 

 

Olivier-Clément Cacoub, (Tunisie) 

Né le 14 avril 1920 à Tunis et décédé le 27 avril 2008 à Paris, est un architecte français d'origine juive tunisienne. 

Il commence une brillante carrière en Tunisie, comme architecte-conseil auprès de la République tunisienne, et la développe ensuite en France (Paris, Orléans, Nice, Cannes et Grenoble), en Russie, à Tahiti et surtout en Afrique. Lauréat du Grand Prix de Rome en 1953, il porte le titre d'architecte en chef des bâtiments civils et des palais nationaux.

Chez ce grand bâtisseur enthousiaste existe un plaisir physique de l'architecture. Il voit tout en volume comme un sculpteur : « Je fais de l'architecture comme je fais des gestes. » 

Son œuvre étonne par son abondance mais aussi par sa variété. Cacoub est aussi à l'aise dans la réécriture des formes traditionnelles qu'il emprunte aux cultures des divers pays où il exerce son art que dans les créations les plus audacieuses.

  

Olivier-Clément Cacoub

*******************

 

Hassan Fathy, (Egypte)

Hassan Fathy (حسن فتحى) (Alexandrie, 23 mars 1900 - Le Caire, 30 novembre 1989) est un architecte égyptien. Il est récipiendaire du premier prix Nobel alternatif en 1980. 

Il est devenu un des architectes les plus marquants de sa génération, en Afrique, en démontrant qu'il est possible de construire pour les pauvres et enseignant aux gens à construire pour eux-mêmes. 

Bien que le nouveau Gournah soit resté inachevé, en raison de la paperasserie bureaucratique et d'autres problèmes, on a dit d’Hassan Fathy qu'il a produit non seulement des réponses, mais aussi l'inspiration; sa pensée, son expérience et son esprit constituent une ressource internationale importante. 

Il réalise ainsi près de 160 projets, non seulement en Égypte, mais aussi en Iraq et au Pakistan. Le 14 mars 2010, un programme de restauration du village de New Gourna est lancé avec l'aide du Centre du Patrimoine mondial de l'UNESCO. 

 

 Hassan Fathy

Plus d'infos, clickez ici 

 *******************

 

Pierre Fakhoury, (Côte d'Ivoire) 

Architecte libano-ivoirien né le 21 août 1943, à Dabou, dans le sud de la Côte d'Ivoire. 

Bien que ses parents - libanais d'origine - résident en Côte d'Ivoire depuis 1935 ; il poursuit toute sa scolarité au Liban, en pension dans une école catholique, avant de partir en école d'architecture en Belgique dont il sort diplômé de l'école Saint-Luc de Tournai en 1965. Il y rencontre son épouse, avec qui il vit et dont il aura trois enfants. 

Il a conçu la Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, le mémorial Félix Houphouët-Boigny et le musée des arts et traditions d'Afrique en Côte d'Ivoire.

 

 Pierre Fakhoury

*******************

 

Pierre Goudiaby Atepa, (Sénégal) 

Né à Baïla (Casamance) en 1947, est un Ingénieur-Architecte sénégalais.

Fils de négociant, il est d’abord tenté par le théâtre, mais après des études scientifiques au Lycée Blaise Diagne de Dakar, il opte finalement pour l’architecture et part faire ses études à New York. Grâce à une bourse, il intègre une université privée réputée, le Rensselaer Polytechnic Institute. Dans un premier temps il décroche un diplôme d’ingénieur en sciences de la construction, puis complète sa formation par un diplôme d’architecture. Sa thèse de fin d'études aurait eu pour titre La Ville idéale africaine.

Après quelques premières réalisations très remarquées, il crée son propre cabinet en 1977, et en 1985 il fonde Atepa Technologies, une société d’ingénierie technique, financière et immobilière. 

Par la suite il installe des bureaux dans nombre de pays africains : Gambie, Guinée-Bissau, Mali, Togo, Mauritanie, Tchad, République démocratique du Congo ou encore Burkina Faso. En 2006 un Espace Atepa s'ouvre sur les Champs-Élysées à Paris. En 2010 il ouvre un bureau à Pékin. D'autres sont en projet à New York et à Tokyo. 

Pierre Goudiaby Atepa a été, Président de l’Ordre des architectes du Sénégal et de l’Union des architectes d’Afrique, également membre de l’Académie internationale d’architecture.

 

  Pierre Goudiaby Atepa

Plus d'infos, clickez ici 

 *******************

 

David Adjaye OBE, (Ghana) 

Né en 1966 à Dar Es Salam en Tanzanie où son père était un diplomate ghanéen, est un architecte britano-ghanéen. 

Il fit des stages dans les cabinets d'architecte de David Chipperfield et Eduardo Souto De Moura, et devint diplômé en 1993 du Royal College of Art. La même année il gagne la médaille d'argent du Royal Institute of British Architects (RIBA). Il ouvre sa propre agence en 1994 portant le nom de Adjaye Architects. 

Il vit et travaille à Londres, et sa réputation est d'ordre international. Ses bureaux se trouvent au nord de Londres. 

En 2006 sa bibliothèque Whitechapel Idea Store à Londres est nommée pour le prix Stirling. Il a aussi collaboré avec l'artiste Olafur Eliasson pour l'installation lumineuse : « Your black horizon » (Votre horizon noir) à la biennale de Venise. Il a travaillé avec Chris Ofili pour créer une ambiance propice à l'exposition de la série de peintures de l'artiste The Upper Room, maintenant à la Tate Britain.

 

David Adjaye OBE

Plus d'infos, clickez ici

*******************

 

Guillaume KOFFI, (Côte d'Ivoire) 

Architecte D.E.S.A., Guillaume Koffi est le Fondateur et le gérant de l’agence Koffi & Diabaté Architectes. 

Il est également le Directeur de Projet, Chargé de la coordination de différentes expertes et du rendu des différents dossiers. Fort d’une expérience de plus de vingt-cinq ans dans les études architecturales et le suivi de projets immobiliers importants en Afrique, il est Président de l’Ordre National des Architectes de Côte d’Ivoire depuis Février 2006. 

De 1980à 1984, il effectue des stages dans les cabinets Goly Kouassi, Blé Yangra et Jacques Labro. C’est au sein de ce dernier cabinet qu’il participe aux concours de la tête de la Défense et de l’opération de la Bastille à Paris en tant qu’architecte stagiaire.

 

Guillaume KOFFI

Plus d'infos, clickez ici 

******************* 

 

Diébédo Francis Kéré, (Burkina-Faso) 

Architect from Burkina Faso, studied at the "Technische Universität Berlin". 

Climatic adaptation, low building costs and self-building are the focus of Kéré's drafts: "The community needs to be educated about how to monitor climatic circumstances and how to use local materials. Only people who take part in building processes can maintain and spread the word about these developments." 

Kéré's research is contributed to the development of strategies for architecture with local character. As an architect he defines himself as "a bridge between cultures, between the technically and economically developed countries of "the north" and the less developed African countries (the south)".

 

Diébédo Francis Kéré

Plus d'infos, clickez ici 

*******************

 

Imaad Rahmouni, (Maroc) 

En 1999, après une première expérience auprès de Philippe Starck, Rahmouni crée sa propre agence à Paris. L’agence a également ouvert un bureau à Marrakech, en 2005. Au départ, ils étaient six. Aujourd’hui, emploie une vingtaine de designers, architectes et graphistes originaires de 16 pays différents. 

Il a conçu des bars branchés à Paris et à Londres, aménagé des tours à Tokyo et à Bangkok, érigé des hôtels au Maroc, en Espagne et en Tunisie. Mais, curieusement, l’architecte algérien Imaad Rahmouni, qui mène cette brillante carrière internationale, n’a rien construit dans son pays natal, quitté en 1990.

 

Imaad Rahmouni

Plus d'infos, clikez ici 

*******************

 

 

Jean-Jacques Kotto, (Cameroun) 

Architecte, Directeur Général du cabinet d’architectes G2A, Directeur Exécutif de l’École Supérieure Spéciale d’Architecture du Cameroun (Essaca). 

Jean Jeacques Kotto, originaire de Bali à Douala, a fait ses études secondaires au Lycée de Deauville. Sa carrière commence à se dessiner lorsqu’il entreprend des études supérieures d’architecture, à l’Ecole des Beaux Arts de Paris. Cinq ans plus tard il en sort diplômé avec comme parchemin un DPLG (diplôme d’architecte). Il n’arrête pas là sa scolarité, puisqu’il décide d’approfondir ses connaissances en poursuivant des études qui le conduisent à l’obtention d’un DEA en géographie, option urbanisme. 

En 1984, il ouvre son cabinet d’architecte à Yaoundé. Il fut Président de l’Union des Architectes d’Afrique (UAA) de 2003 à 2008, il continue d’être en activité dans le Conseil africain. On l’a aussi connu comme Président de l’Ordre National des Architectes du Cameroun (ONAC).

 

Jean-Jacques Kotto

*******************

 

Rachid Andaloussi, (Maroc) 

Après un diplôme de l’école d’architecture de Paris, il rentre au Maroc en 1986 et ouvre son propre cabinet. Passionné par Casablanca, connue pour ses immeubles Arts déco, il travaille aux côtés de Driss Benhima. En 1995, il participe à la fondation de Casamémoire, une association dont le but est de sensibiliser à la préservation et à la restauration du patrimoine urbanistique du XXe siècle. 

Son amour et sa parfaite connaissance de la ville lui ont permis de remporter, avec le presti­gieux architecte français Christian de Portzamparc, le concours international pour la construction de CasaArt, le plus grand théâtre d’Afrique et du monde arabe à Casablanca.

 

Rachid Andaloussi

Plus d'infos, clikez ici 

 *******************

 

 

(liste à compléter...)

 

N'hésitez pas à nous envoyer des références d'architectes, d'urbanistes, d'ingénieurs d'origine africaine ou africains que vous connaissez.
AFRIKArchi se réserve le droit de refuser la diffusion d'une référence sans avoir à se justifier.

N.B :  Pour qu'une référence d'architecte, d'urbaniste, d'ingénieur soit diffusée, faudrait que celui-ci/celle-ci ait réalisé en Afrique ou en dehors, des projets particuliers, prestigieux, répondant aux valeurs culturelles et traditionnelles africaines, ait reçu un prix pour un ou des projets...